mardi 8 mars 2016

Filmer ok... mais comment? Trépied, RIG, SteadyCam..

Pas de secret pour améliorer ses prises de vue, il faut de la stabilité. Autant dans certain cas, une image "tremblante" est un plus qui permet de donner de la puissance à une séquence d’action autant dans la plupart des cas cela ne fait que renforcer le coté amateur d'une vidéo.

Pour  palier à ce problème, plusieurs solutions s’offrent à nous.

La première et la plus simple est l'utilisation d'un trépied. En plan fixe aucun problème, on cadre et on laisse tourner la caméra. Simple mais pas très valorisant au final. Donc toujours avec le trépied on peut y ajouter un mouvement horizontal ou vertical voir les deux en même temps. A noter qu'en matière de trépied il existe des modèles spécifique à la pratique soit de la photo soit de la vidéo. La différence notable se situe dans la tête d'articulation qui sur un trépied vidéo sera équipée d'un système d'amortissement des mouvements. Soit à friction sur les modèles les plus abordable ou à bain d'huile sur les modèles plus onéreux. Vous souhaitez vous équiper... 

n’hésitez pas à vous rendre dans des salons dédiés à l'image comme celui de la porte de Versailles ou en magasin afin de pouvoir tester.


La deuxième solution... le RIG!

Également appelé "épaulière" le RIG va vous permettre de conjuguer la qualité des prises de vue du trépied et la mobilité. Ne vous attendez cependant pas à pouvoir marcher avec sans que cela ne se ressente à l'image. Le principal intérêt est de pouvoir se déplacer rapidement d'un lieu à un autre sans avoir à régler la "bulle" de votre trépied. Plusieurs modèles disponible dans le commerce allant du simple support de caméra mono-main au modèle à deux mains équipé des commandes de zoom et de focus électrique. Encore une fois tout est fonction du budget.

Stabilisateur brushless ou "hand Gimbal"

Votre discrétion va en prendre un coup, mais la qualité de vos images aussi! Si votre passion de l'image n'a pas de limite, c'est l'outil ultime à posséder. 

Soyons franc tout de suite, le budget va fortement grimper mais grâce à cet accessoire détourné des nacelles brushless des multirotors et adapté à la taille des DSLR les plus volumineux, vous allez maintenant pouvoir réaliser des travellings digne d'un professionnel du cinéma. Malgré tout il ne s'agit pas d'un système qui peut prétendre remplacer un trépied ou un RIG, cela manque de réactivité notamment en panoramique et suivre un sujet rapide s'avère compliqué. Notons que les objectifs à longue focal  ne sont pas les bienvenus pour cause de déséquilibre de la nacelle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire